Ankazomanga : Alerte à la grenade

Jacaranda

Une population terrorisée qui ne comprend plus rien. Hier, en début de soirée, une alerte à la grenade a été enregistrée à Ankazomanga au Sud du pont du Boulevard de l’Europe. Panique généralisée si l’on en croit aux habitants du quartier. Vers 19 heures, un petit garçon de 7 ans qui a fini de se soulager a vu deux paquets étranges non loin d’un bâtiment qui sert de douche commune aux riverains de cette localité. Après s’être soulagé, son pied a heurté un objet « étrange » selon ses dires. Un cri retentissait. Le petit ameutait le voisinage. Il a eu le mauvais réflexe de regarder l’objet et se rend compte qu’il s’agit d’une grenade. Tout le monde convergeait vers le lieu. Deux « paquets suspects » se trouvent sur le lieu. Encore traumatisés par la déflagration de samedi dernier suite à un cambriolage dans le coin, les gens pensaient qu’il s’agit encore d’un acte de banditisme. Et les commentaires vont bon train. A l’endroit où l’on a trouvé la grenade, quelques-uns ont affirmé que les bandits se sont cachés dans cet endroit pour échapper aux éléments de la police. Ce jour-là, vivant dans la terreur, les habitants n’osaient même pas aviser les forces de l’ordre tout en murmurant dans leurs GSM entre eux, « les bandits sont devant nos portes, mais on craint pour notre sécurité ».

Pour hier, les habitants de la localité ont été priés d’abandonner leur maison. Motif, il risque d’être victime d’une déflagration qui, aux nouvelles reçues, seraient très dévastatrices. Mais dans la soirée, la situation a été maîtrisée. La grenade n’a pas explosé. Dans la trousse, il n’y avait rien, selon toujours les constats sur place. Mais des mesures ont été prises par les forces de l’ordre pour plus de sécurité.

r.s./ Alem

Blueline Air Fiber

Share This Post