67 ha : Arrestation d’un Mauricien dealer d’héroïne!



Jacaranda

Il est muni d’une fausse carte d’identité malgache et habite à Ambohitsoa Itaosy. Son métier : dealer d’héroïne. Un Mauricien du nom de Oudin David Jairzinho a été arrêté par la police en possession de deux grammes d’héroïne qu’il allait livrer à une personne. Il ne savait pas que l’acheteur est, en réalité, un élément de la police des Stups en tenue civile. Il s’agit en fait d’une ruse pour « pêcher » le dealer. Une méthode qui a porté ses fruits. Oudin David Jairzinho s’est  pointé à Ampasika, à bord de sa moto, à la suite d’un appel lui demandant une livraison. Après son arrestation, une perquisition a été faite chez lui. La police a découvert sur le lieu 1,199g d’héroïne, deux plantes de cannabis, des gants et une balance électronique. Ces objets saisis serviront de pièces à conviction pour justifier le chef d’inculpation qui pèse sur le dos du Mauricien : possession et trafic de drogue. Le test fait par l’outil « test nik » a approuvé que ce sont vraiment des héroïnes et non de la simple poudre. Oudin D.J porte le nom de Rakotoson Ignace sur sa fausse CIN malgache. A travers les recoupements par le biais des renseignements, la police a pu savoir qu’il a déjà habité à Madagascar pendant quinze bonnes années. Il a passé une grande partie de ce temps à Diégo avant de s’établir dans la capitale pour devenir dealer d’héroïne. Ce type de drogue se vend à 200 000 ariary, tout au moins, le gramme. Une manière de dire que durant ces années qu’il a passées dans la capitale, il aurait déjà ramassé des milliards…

D.R

Share This Post