Alasora : Profanation d’un lieu sacré

Coup de tonnerre pour les habitants d’Alasora avec la profanation du « doany » d’Andriamanongavola. Le drapeau été déchiré puis foulé au pied. Tous les symboles sacrés ont été détruits et le lieu complètement profané. De sources proches de la gendarmerie, deux personnes sont déjà suspectées d’être les auteurs de cet acte malsain. Pour quel intérêt ? Et si l’on essaie d’établir les choses avec le coup marketing des « prophètes » de ces derniers temps ? La gendarmerie d’Ampahibato-Alasora mène l’enquête.

D.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication