Trafic de drogue : 300 kilos de cannabis saisis à Mayotte

Jacaranda

La gendarmerie mahoraise a réussi un beau coup en démantelant un réseau de trafic de stupéfiants entre Madagascar et Mayotte, selon le Journal de Mayotte (JDM). Une information reprise par le JIR de la Réunion en date du 19 août. Et par la même occasion, une filière d’immigration clandestine en provenance de la Grande île a été interrompue. Selon toujours la même source, à chaque traversée pour le transport de drogue, en moyenne 15 clandestins étaient embarqués au prix de 700 euros par voyage et par personne. Au cours des douze derniers mois, au moins cinq voyages entre Mayotte et la Grande île ont été repérés à bord d’embarcations équipées pour transporter clandestins et drogue. En un an, ce sont ainsi plus de 450 kg de bangué (cannabis) qui ont été importés à Mayotte, 300 kg ont pu être saisis, soit un prix total à la revente sur Mayotte de 225 000 euros (700 €/kg). » De la marchandise écoulée via un réseau structuré de revendeurs. » C’était vers le début du mois d’août que l’opération menée par la gendarmerie locale a permis d’arrêter le principal importateur et ses lieutenants. Selon toujours les informations du JDM, à l’issue de 96 heures de garde à vue, les cinq mis en cause ont été présentés devant le juge d’instruction et mis en examen. Trois d’entre eux ont été placés en détention provisoire, les deux autres ont été laissés libres et placés sous contrôle judiciaire. Au total, 12 personnes ont été interpellées et 10 d’entre elles sont incarcérées », apprend-on.

Source JIR

Share This Post