Consulat de France : Troisième refoulement musclé de Ninia Donia

Jacaranda

La starlette du salegy a encore une fois été refoulée au consulat de France. La scène a été presque la même que les deux précédents. Une altercation s’est éclatée entre Ninie Donia et le gendarme français qui a assuré la sécurité du consulat de France à Antananarivo. Et rebelote, elle a été contrainte d’être menée à l’extérieure des locaux de cette représentation diplomatique. Tout de suite, Ninie a fait sa déposition pour non respect du droit de l’homme et aussi pour violence. « J’ai été malmenée par le gendarme français, il m’a foulé la main. Pire encore, durant l’altercation, mes vêtements ont été enlevés que je me suis retrouvée presque nue » a-t-elle expliqué. Sa plainte concerne trois personnes au niveau du consulat de France dont le gendarme, un habitué peut-être de cette starlette du salegy qui en est à son troisième scandale au même endroit. Ninie se dit avoir un rendez-vous avec le Consul et une autre personne du consulat. Les personnes étant absentes, le gendarme lui aurait prié de sortir à l’extérieur. Elle, avec son livret de famille français, a haussé le ton pour réclamer son droit, celui de ne pas être malmené puisqu’elle est dans son territoire français au consulat. Une approche qui n’a fait, tout compte fait, que compliquer les choses. La police était venue la récupérer à la suite d’un signalement par la sécurité française du consulat. Calmée, elle a rédigé sa plainte dont l’issue reste à…savoir. Le nom du premier ministre aurait été évoqué par la starlette et dans sa déposition et durant l’altercation. En vain. De sources informées, son interdiction d’entrée en France aurait été levée et devait l’apprendre hier. Sauf que tout a une nouvelle fois tournée au vinaigre…

D.R

Blueline Air Fiber

Share This Post