Analakely: Huit détrousseurs arrêtés, avant hier

Jacaranda

Ils étaient pris en flagrant délit de vol à la tire. Au nombre de huit, ils se départagent en groupe et en secteur. Aux alentours de la BNI à Andohan’analakely, une femme a eu son sac arraché par deux individus. Le premier fait diversion et la seconde passe à l’action. En deux temps et trois mouvements, le tour est joué. Sauf que cette fois-ci, les malfrats ne savaient pas qu’ils ont été pris en filature par des policiers en tenue civile. Aussi, le secteur a-t-il déjà été indirectement bouclé. Pris en flagrant délit, les jeunes truands ont indiqué d’autres noms et d’autres endroits très fréquentés par leurs complices. En une journée, le réseau a été démantelé par les policiers d’Analakely. « Conscients que la police ratisse le grand Analakely pendant toute la nuit, les voleurs à la tire ont changé leur mode opératoire. Ils ont agi ces derniers temps en début de soirée et prennent comme cible les bureaucrates. Ainsi, nous avons remarqué qu’ils sont surtout présents entre 18h30 et 20 heures. Nous avons dû adapter notre stratégie pour faire face et cela a bien marché », a expliqué le commissaire du premier arrondissement. Ce dernier de rassurer qu’une telle opération se tiendra jusqu’à la fin de l’année. Tana et surtout son centre-ville restent saturés pendant la veille de fête de fin d’année. Des commerçants en provenance d’autres régions y viennent pour s’approvisionner et les vacanciers aussi se font nombreux pour visiter la capitale. Un tel flux humain profite aux vols à la tire et nécessite une forte présence des forces de l’ordre dans tous les quartiers de Tana.

Didi R.    

Telma Fibre Vibe

Share This Post