Manerinerina : Six personnes périssent dans un accident, une quinzaine de blessées

Jacaranda

Ce grand axe qu’est la RN 4 menant vers l’ouest et le nord de l’Ile a connu, pour la énième fois, des sombres moments. Un terrible accident s’est produit au niveau de la localité de Manerinerina, après Ankazobe, hier. Très tôt dans la matinée, un taxi-brousse reliant la capitale à la Cité des Fleurs a fait une sortie de route, pour finir sa course dans un ravin. Le bilan est lourd : six personnes ont trouvé la mort, 15 autres grièvement blessées, a-t-on appris auprès des enquêteurs. Aucun des passagers à bord de cette voiture n’est sorti indemne. Les personnes blessées ont vite été transportées d’urgence vers un centre hospitalier d’Ankazobe selon les informations qui nous sont parvenues. Jusqu’ici, la cause de ce tragique accident reste floue. De sources auprès des forces de l’ordre d’expliquer qu’une défaillance technique aurait été la cause. Par ailleurs, les témoins sur place affirment que le conducteur a perdu le contrôle de la voiture, en voulant éviter une autre voiture qui voulait la doubler et roulant à toute vitesse. Par la suite, l’embardée a conduit à cette perte de vie humaine considérable. D’un autre côté, des bruits laissent entendre que le chauffeur de ce taxi-brousse conduisait dans un état second vaincu par le sommeil. Selon toujours les informations, ce conducteur a déjà fait des voyages aller-retour sur cette route distante de plusieurs centaines de kilomètres, deux fois d’affilée sans même pris la peine de se reposer. Une pratique devenue une habitude chez les chauffeurs de certaines lignes nationales, vu l’abondance des voyageurs en cette période de fête. Une situation qui les met en état de fatigue intense selon toujours les témoins. Résultat, l’accident est inévitable. Le véhicule n’est plus qu’un tas de ferrailles rendant difficiles les secours. Il a fallu employer les grands moyens pour sortir de la carcasse les corps des victimes. Ils ont été transportés à Ankazobe. Un énième accident qui s’ajoute aux nombreux autres mortels depuis le début de l’année. Certes, la période de fête est une aubaine pour les transporteurs, mais ce n’est pas une raison pour mettre en péril la vie des passagers.

m.L

Blueline Air Fiber

Share This Post