Fort-Dauphin : Demande d’ouverture d’enquête sur l’affaire de meurtre d’un ex-maire

Suite à l’affaire de meurtre perpétré à l’encontre d’un ancien maire, ayant eu lieu du côté d’Ehoala Parc samedi dernier, Ritah Andriamanantenasoa, le procureur de la République à Fort-Dauphin a annoncé que « le dossier de demande d’ouverture d’enquête concernant cette affaire a été transmis et l’autorisation de poursuite ne pourrait être accordée par le ministère de la Défense – et non auprès du secrétariat d’Etat à la gendarmerie comme mentionné dans l’article intitulé « Fort-Dauphin : Une bavure de la gendarmerie secoue la ville » – qu’après enquête effectuée ». En tout cas, elle reste confiante dans cette démarche.

Apaisement. Quant au commandant de groupement de la gendarmerie de la région Anosy, le colonel Théodule a tenu à préciser sur une chaîne de radio locale que « la région n’est pas en effervescence et qu’il n’y a pas de gendarmes qui ont abattu du monde. Mais il se peut que nous sommes tombés dans les pièges des politiciens, une situation pouvant amener au désordre. De toute façon, que vous sortiez le jour ou que vous sortiez la nuit, je suis sûr qu’aucun gendarme n’allait s’en prendre à vous […] ». Jusqu’à ce jour, au moins trois réunions ont eu lieu entre les notables et les personnes ressources au niveau de la région Anosy pour trouver une solution à ce problème, s’il pouvait en être décrit ainsi. Ils ont approché des administrateurs, magistrats et autres hauts fonctionnaires pour faire passer leurs tractations. Ils espèrent trouver l’apaisement qu’ils recherchent et avoir des résultats satisfaisants dans leurs approches. Affaire à suivre.

Recueillis par Prisca R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication