Ambohijanaka : Une maison cambriolée, le propriétaire grièvement blessé

Lundi, très tôt dans la matinée vers 2 heures, six bandits fortement armés ont cambriolé une maison sise à Ambohijanaka. Et ils ne se sont pas contentés de prendre l’argent d’un montant de plus de 500 000  ariary. On ne sait pas pourquoi ils ont commencé par maltraiter le père de famille de plus de 60 ans, une fois sur place. Un coup de crosse pour commencer. Le vieillard se trouvait par terre avec un bras cassé. Et ce n’est pas tout, les coups pleuvaient le blessant  à la tête et au dos. Il était dans l’incapacité de réagir. Une fois leur forfait accompli, les cambrioleurs ont vidé les lieux. Et ce n’est que beaucoup plus tard que les forces de l’ordre ont été averties. Le plus pressé pour le voisinage est de porter le blessé dans un centre de soins le plus proche.

La mode opératoire des bandits se ressemblent lors des cambriolages. Ils entrent par effraction, annonçant qu’ils sont là. Pour le cas d’Ambohijanaka, le propriétaire de la maison n’a même pas réagi face aux menaces. Pourtant, les voleurs n’ont pas tenu compte de cet état de chose. Classé zone rouge, Ambohijanaka connaît depuis des mois les agissements des bandits armés qui ne se contentent pas de voler.

r.s.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication