Sécurisation électorale : « Perturbateur out », dixit Gal Florens Rakotomahanina


Le Général Florens Rakotomahanina, Commandant de la circonscription interrégionale de la gendarmerie nationale d’Antananarivo, a été ferme hier. « Il n’y a pas de place pour quiconque aurait une mauvaise idée de saboter l’élection à Tana », martèle-t-il, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue, à Ankadilalana. Face à la rumeur d’une possibilité d’acte de déstabilisation, lors du jour du scrutin, les dirigeants de l’Etat Major Mixte Opérationnel au niveau de Tanà, (Emmo/Far), ont fait savoir qu’ils ne tolèrent aucun agissement suspect et violation de la loi, que ce soit du côté des civils ou des candidats. « Nous sommes là pour faire appliquer le texte en vigueur. Nous tenons à l’œil chaque candidat et ses partisans sur le respect de la date limite, fixée par la loi, pour les propagandes. Si une violation est constatée, nous agirons en conséquence », expliquent-ils. Dans la foulée, l’on apprend que des mesures strictes seront prises à compter de cette nuit dans la capitale et ses environs. Chaque recoin et quartier de la ville seront passés au peigne fin. 1 500 éléments  des Forces de l’ordre, tous corps confondus à savoir, la police nationale, la gendarmerie et l’Armée,  seront déployés dans toute l’étendue du territoire d’Antananarivo, pour la sécurisation de cette élection communale, qui se tiendra demain. Ces éléments de l’Emmo seront postés devant chaque bureau de vote, le jour de l’élection. Ils seront là pour le bon déroulement du vote, voire même, jusqu’à la protection des résultats. Notons qu’à compter de ce jour, les camps seront consignés, d’après leur explication. Ces hauts responsables des Forces de l’ordre appellent au calme et invitent tout un chacun de les aviser sans hésitation, en cas d’alerte.

m.L

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.