Bois de rose : Une probable arrestation en Chine

Jacaranda

Le verdict n’est pas encore tombé, bien que les deux individus suspectés d’auteur et de co-auteur gros bonnets du trafic de bois précieux soient déjà à l’extérieur du territoire malgache. Ils ont profité de leur liberté provisoire pour prendre le large de Madagascar et s’abriter, selon notre source généralement informée, en Chine. L’Etat américain qui suit de près le dossier via leur représentation diplomatique sur place est en connaissance de cause de la situation. Notre source indique que l’ambassade de Chine sur place a été saisie par le gouvernement pour une demande de coopération judiciaire en vue de mettre la main sur les deux personnes. Ceci dit, une arrestation probable devait se tenir en Chine et par les forces de l’ordre chinoises qui exécuteront la décision. Le chef de l’actuel gouvernement a mis parmi ses priorités la traduction devant la justice des gros bonnets du trafic. La récente mise en place d’une chaîne pénale spéciale contre le trafic de bois de rose, après son adoption par la Chambre Basse s’inscrit dans ce sens. L’affaire Bekasy et consorts semble être un test grandeur nature pour cette entité dont l’efficacité reste à prouver.

D.R  


Share This Post

  • bitay

    Shhh PM ve ? Raha mba fantatrareo marina iza no lehiben’izao trafic zao !

  • Menalahy

    Encore une annonce spectaculaire et tonitruante ! C’est vrai que Noël approche à grands pas et que le Père Noël ne tardera pas à nous ramenr l’eldorado dans sa hôte.

    Dia andraso eo ary i Paoly ê !

  • hanit

    Mba lazao