MH370 : trois nouveaux débris découverts sur une île malgache

Selon des informations de FranceTVInfo de jeudi  et rerpises par le JIR, de nouveaux débris du MH370 auraient été découverts à Madagascar, le lundi 6 juin. A l’origine de cette découverte, l’homme d’affaires Blaine Alan Gibson, qui avait précédemment découvert, en février dernier, d’autres débris au Mozambique.

Alors qu’il était en compagnie d’une équipe de tournage de Complément d’Enquête, l’émission de France 2, Blaine Alan Gibson a ainsi mis la main sur trois nouveaux débris, le long d’une plage à proximité du village de Sahasifotra sur l’île de Nosy Boraha, au nord-est de la Grande Ile.

Selon les informations de France 2, qui a pu recueillir à chaud les réactions de Blain Alan Gibson, l’un des débris retrouvé, d’une taille de 77cm de large pour 50m de long, est similaire à celle retrouvée au Mozambique et qui avait été identifiée par les enquêteurs australiens comme provenant du MH370 de façon quasi-certaine. « Je crois qu’il s’agit d’un morceau du MH370 », a-t-il déclaré, se basant sur les couleurs des peintures, les diamètres des trous de fixation et la texture du débris.

FranceTVInfo rapporte ainsi que deux autres pièces ont été retrouvées : « Un panneau plus petit avec l’inscription « FB » ainsi qu’une autre pièce en plastique qui pourrait être un élément de siège de la classe économique où peut se loger un écran vidéo ».

Blaine Alan Gibson, homme d’affaires et avocat américain, quant à lui n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a déjà mis la main sur des débris au Mozambique, maintenant à Madagascar et était même précédemment venu à La Réunion lorsque la première pièce avait été retrouvée à Saint-André.

Source JIR

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Un GRAND VICTOIRE des GRANDS dirigeants de Mscar en plus du sommet de la cacaphonie, l’international parle tous de la république bananière !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.