Arcades d’Analakely : Des agents civils pour mettre fin à l’insécurité


Jacaranda

La sécurité dans plusieurs quartiers de la ville d’Antananarivo devient de plus en plus inquiétante. Les Tananariviens, notamment les particuliers, les marchands ainsi que les nombreux visiteurs de la capitale se plaignent régulièrement des dangers qu’ils courent.  Le centre ville notamment sur la place de l’Avenue de l’indépendance Analakely s’avère être, en ce moment, le terrain de chasse des pickpockets. Des agressions  ont lieu régulièrement et sont mentionnées chaque fois dans les  rapports de police  Cette  insécurité grandissante   a conduit à la création d’une association « les Arcades d’Analakely » qui a décidé de prendre en main la sécurité des lieux. Pour ce faire, cette dernière  va relayer et poursuivre les projets déjà initiés par la police municipale et la police nationale sur l’avenue de l’indépendance Analakely. Un partenariat public-privé permettra la mise  en place des agents de sécurité civils qui prendront en charge, la sécurité des personnes mais aussi des biens. Un autre projet de même nature a été déjà réalisé, depuis bientôt trois ans par la société COPS dans les quartiers d’Isoraka, d’Ambatonakanga, d’Antaninarenina et d’Antsahavola. Son  efficacité a incité l’association « les arcades d’Analakely » à faire de même. Cette action va bientôt s’étendre aux  quartiers avoisinant d’ici quelque temps. Selon elle, de nombreuses personnes vont ressentir les avantages  de ce projet. Ce  rétablissement de la sécurité   va ramener l’affluence des piétons et des touristes.

Kanto R. (Stagiaire)


Share This Post