Série de kidnappings dans la Capitale : Quatre individus arrêtés, une lueur pour le dénouement de l’affaire Firoze

Jacaranda

On dirait que la police nationale est sur le point d’élucider l’affaire portant sur l’enlèvement du jeune Firoze Nourbhay. Poursuivant sa lutte contre la recrudescence des attaques à main armée et des actes de kidnapping ces derniers temps, la police nationale a arrêté quatre individus dont une femme réputés dans ce genre de crime, mercredi 26 avril. Ce jour-là dans la matinée, des éléments du service central des affaires  criminelles (SCAC)  sont descendus à Ankaraobato procéder à l’arrestation de Naina ou Ratah et de sa femme après avoir obtenu des renseignements dignes de foi. La perquisition de leur domicile a permis de saisir des treillis militaires (tenue de combat de genre camouflé). Le même jour, deux autres suspects dénommés Misa et Monja ont été appréhendés à Anosy.

Selon les informations émanant de la police, ces individus sont soupçonnés dans trois actes de kidnapping de ressortissants « Karana » : celui du propriétaire d’une société sise à Ambohimanambola commis  le 08 octobre 2016 ; du propriétaire de la société CAROMAD à Ankadimbahoaka le 4 janvier 2017 ; et celui du jeune Firoze Nourbhay à Andranomena le 11 avril 2017. Ils font  également l’objet d’une « Commission rogatoire internationale » leur poursuivant pour être impliqués dans l’enlèvement d’un ressortissant étranger de nationalité française, propriétaire d’une entreprise dans la capitale, le 15 avril 2013. L’enquête a également révélé que ces individus sont déjà tous passés en prison pour kidnapping et association de malfaiteurs.

En effet, ces quatre récidivistes portent à 11 le nombre des personnes impliquées dans des actes de kidnapping arrêtées par le SCAC durant ces quinze derniers jours.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.