Mamod Taky : Sa liberté provisoire rejetée par la cour d’appel de Paris


Jacaranda

La cour d’appel de Paris a rejeté la demande de levée de la peine de sûreté de 15 ans associée aux 28 années de réclusion criminelle de Mamod Abass Mamodtaky, le commanditaire de la tuerie de Fenoarivo, perpétrée en 2001. Mamodtaky espérait pouvoir demander une remise de peine quant à sa condamnation dans l’affaire. Trois hommes portant des armes automatiques avaient fait irruption lors d’une réunion familiale, faisant feu à volonté sur l’assemblée. Cinq personnes avaient perdu la vie, dont deux adolescents, et quatre autres avaient été blessées, dont l’ex-épouse de Mamodtaky. Suivirent des années de cavale pour le Français d’origine indienne, avec en toile de fond des soupçons quant à une aide éventuelle du pouvoir malgache de l’époque. Finalement extradé par la France, suite à la plainte auprès de la justice française de son épouse Anita Remtoula, Mamodtaky a été condamné à une lourde peine pour meurtre. Il a cette fois épuisé tous les recours possibles, après la cour d’appel et la Cour de cassation, la saga prend donc fin.

(Source zinfos974)


Share This Post