Ramena : Un atroce accident de la circulation


Bmoi

Jacaranda

Samedi 13 mai, un minibus Mazda avec 24 jeunes à son bord qui rentrait d’une une excursion à Ramena a eu un accident à la sortie du village de Ramena. Cet accident a fait plusieurs blessés et malheureusement un mort est à déplorer. Toutes les victimes sont des jeunes de l’association FTA « Fikambanany Tanora Antanamintarana ».

Les jeunes légèrement blessés ont reçu des soins aux urgences et sont sortis de l’hôpital le lendemain de l’accident. Par contre trois autres jeunes qui étaient au côté du conducteur, sont gravement blessés avec des fractures. Deux d’entre eux suivent des soins intensifs aux  urgences et l’un a été transféré au service de traumatologie. Le chauffeur du minibus est également à l’hôpital, il n’a que des blessures superficiels au visage.

Selon le témoignage de M. Martin le président de l’association, un jeune de 24 ans, l’une des victimes de cet accident se trouve toujours à l’hôpital à l’heure actuelle. Il nous explique qu’une fois qu’ils étaient arrivés à Ramena, le chauffeur à tout de suite pris la moitié de son argent puis est parti. Ce n’est que vers 17h qu’il est réapparu, complètement ivre explique M. Martin. L’automobile était un peu surchargé, car il embarquait  24 passagers en plus du chauffeur. Il a pris le volant à vive allure. M. Martin au devant avec ses deux amis a essayé de raisonner un peu le chauffeur pour rouler moins vite mais quelques secondes après explique-t-il, le minibus a fait une embardée et est tombé brutalement dans un trou au niveau d’un petit pont. Puis Martin ne se souvient plus de rien. Ensuite il a découvert à l’hôpital que ces deux amis qui étaient avec lui sont  gravement blessés.

Voilà comment c’est terrible accident s’est passé. La majorité des jeunes dans ce mini bus sont des jeunes du lycée d’Antanamitarana. Et c’est surtout ceux qui se trouvaient sur le banc arrière du chauffeur qui ont été blessés après ceux qui ont été assis au devant. Ils étaient allés en excursion grâce à leur association. On souhaite un bon rétablissement pour les trois jeunes qui sont encore dans un état difficile sur leur lit de l’hôpital.

Angeline Coutiti

Share This Post

Laisser un commentaire