Accident collectif à Anjozorobe : Le procès sur la mort des 47 personnes de nouveau renvoyé

Le procès sur l’accident d’un camion qui a tué 47 personnes dans le district d’Anjozorobe est de nouveau renvoyé au 16 août prochain. En effet, le jugement de ce dossier qui devrait avoir lieu le 16 mai, puis le 11 juin a été reporté à trois reprises. Hier, le Tribunal de Première instance d’Antananarivo a pris cette décision suite à la requête de la compagnie d’assurances Mama à qui le propriétaire du véhicule en question est affilié. Selon les explications de l’avocat de l’institution requérante, la compagnie a enclenché cette démarche afin de mieux constituer les nombreux dossiers y afférents.

Rappelons que ce drame se produit quand le poids lourd transportait des familles qui venaient d’assister à des fiançailles dans le village d’Ambongamarina, lieu de résidence de la nouvelle mariée. Représentant les plaignants au Tribunal Anosy hier, le maire d’Ambongamarina n’a pas dissimulé son désespoir en attendant ce report. Il est venu seul à Anosy, car les familles victimes n’ont plus, selon ses dires, les moyens pour financer leur déplacement. Beaucoup d’entre eux suivent encore un traitement médical. Devenus handicapés physiquement à cause de cet accident, d’autres ne peuvent plus travailler et dépendent de la charité de personnes de bonne volonté ou la cotisation faite par le « fokonolona » pour survivre. Le maire a évoqué ces problèmes pour signifier que la tenue de ce procès est fortement attendue par les familles des victimes. Quoi qu’il en soit, il affirme ne pas avoir perdu patience, car le juge a dit clairement qu’il s’agit d’un renvoi ferme.

Le sort du chauffeur qui se trouve actuellement en prison depuis le 1er février, jour de son défèrement au Parquet se décidera au mois d’août.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.