Meurtre du maire de Bemokotra : Trois suspects interpelés

L’enquête l’attaque du domicile du maire de la commune rurale de Bemokotra commis le mois dernier dans le district de Maevatanàna avance. La semaine dernière, trois individus habitants de la même commune soupçonnés dans cette affaire ont été arrêtés par la gendarmerie. Déférés au Parquet du Tribunal de première instance de Maevatanàna, deux d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt tandis que l’un a bénéficié d’une liberté provisoire. Ces trois individus portent alors à quatre le nombre de suspects déjà interpelés  dont l’un a été appréhendé le jour-même de l’acte qui a été commis le 12 juin 2017. Les limiers de la gendarmerie s’en sont pris à eux suite à la dénonciation faite par l’épouse  de la victime une semaine après l’attaque.  Cette dernière devrait se souvenir des visages des assaillants qui avaient agi sous ses yeux.  Ce jour-là vers 19h30, des bandits armés de fusil de chasse et de sabres sont entrés de force dans le domicile du maire. Une fois à l’intérieur, ils ont ouvert le feu. Touché dans le dos et au bras, le maire fut tué sur le coup. Un million, une caméra, un ordinateur portable, et un téléphone cellulaire ont été dérobé lors de ce cambriolage armé.

T.M\Ratantely

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.