Toamasina : Deux gendarmes arrêtés pour trafic d’armes

Beau coup de filet de la gendarmerie. Le 11 juillet vers 11 heures 35, quatre présumés trafiquants d’armes dont deux gendarmes ont été appréhendés et des munitions saisies par la gendarmerie de Toamasina sur la RN2. En provenance d’Antananarivo, ils ont été surpris au barrage de contrôle monté par la Gendarmerie au PK 11 Sarimasina, à Fanandrana, soit à l’entrée de la ville du Grand Port à partir d’Antananarivo.

Selon les informations, la Brigade du Port de Toamasina et le Groupement Atsinanana ont été déjà renseignés de l’existence d’un groupe de personnes en provenance de la capitale projetant de vendre des armes dans la localité. Ils ont monté un barrage à Fanandrana afin de contrôler tous les véhicules qui devront y passer. Ainsi, le pot aux roses a été découvert. Les suspects ont été pris en flagrant délit avec un pistolet automatique de marque OTO.BY made in Italy et un chargeur contenant sept balles de 7,62mm. La Gendarmerie souligne que ce genre d’arme n’est pas d’usage chez les Forces de l’ordre. L’enquête a révélé que l’un des gendarmes est en service à Arivonimamo et l’autre à Antananarivo.

Actuellement, les quatre présumés trafiquants sont gardés à vue à Toamasina pour le besoin de l’enquête. En ce qui concerne les deux gendarmes, la Gendarmerie nationale affirme qu’ils devront être sanctionnés selon la législation en vigueur. Et cela dans le cadre de l’assainissement mené actuellement dans cette institution.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.