Mahamasina : Une rixe entre des boxeurs et des fokonolona

Samedi, Mahamasina était  le théâtre d’une scène qu’on qualifié de ring pour les six pratiquants d’arts martiaux qui venaient de participer à  un challenge au gymnase de Mahasina. Deux d’entre eux se sont vus entrer en confrontation avec des inconnus à la sortie de ce lieu. Selon les informations, ils auraient savouré leur victoire sur le lieu quand l’un d’entre eux avait un besoin d’urgence comme le Malgache dit « olombelo tsy akoho ». En effet, l’attaque dont le motif serait le fait que l’un du groupe d’athlètes a uriné sur un parking gardé d’à côté. Un gardien de ce site l’a alors  attrapé. Sans gêne, il l’a frappé. Ce qui est lamentable dans cette histoire est d’entendre que des membres du fokonolona qui sont venus sur place ont également tabassé la victime. C’est pourquoi, la bagarre a failli tourner mal. Le boxeur acharné a vite alerté ses collègues.

Venu à la rescousse de son protégé, l’entraîneur du boxeur agressé a essayé de calmer la situation. Mais cela aurait aggravé la tension car cette intervention aurait mis le feu dans l’huile. Les six boxeurs ont tout de suite pris en tenaille par une trentaine de personnes, ont réagi. Pour se sauver, les athlètes ont du se servir de leurs talents.  C’est pourquoi, le combat a tourné à leur faveur où des déclarants fokonolona ont été grièvement blessés. Mais ce qui intrigue dans cette affaire est de constater la prévalence du « fitsaram-bahoaka » dans ce pays. Cette histoire s’est passée à Mahamasina. Pour ne pas compliquer la chose, il aurait suffit d’appeler la Police qui se trouve à peine une centaine de mètres de ce lieu.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.