Nasandratrony-Fianarantsoa II : Une famille princière déshéritée par une décision judiciaire

Jacaranda

Une décision judiciaire risque de faire perdre l’héritage d’une famille. Angelo Ratovonony reproche l’injustice de la décision contradictoire publiée récemment par la Cour de cassation statuant sur un terrain de 34ha dit propriété Nasandratrony situé dans la commune rurale de Nasandratrony, district de Fianarantsoa II, appartenant à sa famille. Devant la presse, il affirme que ce terrain a fait l’objet d’une longue bataille juridique depuis plus de huit ans suite à la tentative d’un particulier de s’en emparer. Défendant sa cause, il affirme que sa famille, qui n’est autre que les descendants du Prince Louis Clovis Ratovonony, a toujours obtenu gain de cause face à son antagoniste depuis le tribunal de Première instance en 2010 jusqu’à la Cour suprême. En effet, une ordonnance publiée par la Cour de cassation en 2016 a attribué à la famille Ratovonony le plein droit de propriété de ce terrain. Pourtant, la famille déplore avoir été vexée quand le 15 septembre dernier, une nouvelle ordonnance délivrée par cette même instance judiciaire contredise cette ordonnance de 2016. Une décision contradictoire dont Angelo Ratovonony soupçonne la possibilité des interventions de hautes personnalités pour justifier ces manœuvres judiciaires particulières qui ne visent qu’à écarter sa famille de son héritage qui est bel et bien titré et borné au nom de ses aïeux depuis l’année 1920 sous le numéro « 2178  V » et qu’aucune vente ni cession n’y a été effectuée jusqu’à ce jour.  C’est pourquoi, Angelo Ratovonony souhaite attirer l’attention des autorités compétentes notamment le Pouvoir central sur cette affaire qui pourrait porter atteinte à la valeur traditionnelle betsileo.

T.M.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Pourquoi nos commentaires ne s’affichent pas?

  2. à bon entendeur salut!

  3. très chére, je suis desolé de vous le dire mais vous êtes totalement et absolument dans l’ignorance. je me demande encore quelles sont vos sources sur “le prince Ratononony ” est ce le professeur, le docteur ou l’Encyclopédie “mde Amélie” MDR!!!” je vous invite à consulter les archives nationaux qui sont les seules sources fiables et officielles à Mcar. Vou y verrez l’arbre généalogique depuus Andriamanalimbetany jusqu’au Prince Ratovonony et son lien de parenté avec la Princesse Ramavo qui soit dit en passant est notre grand mère et surtout pas le votre qui est d’ailleurs devenu le prince Ramavo plus tard et je vous signale que Rajomery était la compagne du prince Ramavo er oar consequent c’est elle qui a été ramené sur ces terres ET elle a emmené avec elle un homme à tout faire nommé Maurice. D’autre part il ne suffit pas d’affirmer que l’on pissede un terrain ni de dire que l’on herite d’un terrain sans en apporter la preuve. Ces terrains sont titrés et bornés depuis 1920 au nom de nos aïeux, nous avons les titres et les testaments et tous les papiers y afférents MAIS OU SONT DONC LES VOTRES? Il y a eu 3 procès vous n’aviez aucun papier à presenter rien rien rien!!!!!! quelle fut notre surprise quand nous avions reçu une autre decision de la cour suprême alors que nous avons déjà gagné en cassation ! c’est une première dans les anales de la justice et çà sent la corruption à plein nez ou peut etres tout simplement de l’IMCOMPETENCE de la part de la cour suprême se sera à la BIANCO de le déterminer. Arrêter donc de vous ridiculiser, honte à qui? à vous oui!!!!! On ne se laissera pas faire, que la vérité eclate , à non entendeur salut!

  4. · Edit

    Petite faute d’orthographe, mes excuses, sur l’aïeul, Ratovonony était un homme pas une femme.
    Mais ça ne change rien pour tout ce qui a été dit plus haut;

    Merci

  5. · Edit

    Nous, descendants de notre grand père paternel Rajoharson Maurice Michel, descendant direct de la dernière princesse de l’Isandra (ny Andriana Ramavo), connaissons bien l’histoire.
    C ‘était notre aïeule Ramavo qui avait donné, “par amitié”, une partie de sa part de terrain à un certain Ratovonony, un catéchiste qui soit disant est l’aïeule de ce fameux monsieur Angelo et consorts qui prétendent être les descendants et héritiers de notre part d’héritage.
    N’avez-vous pas honte??? Déjà que notre aïeule a donné PAR AMITIE, une partie de son terrain à Ratovonony et que depuis ces années vousprétendez que notre partie vous appartienne??,
    Un peu de respect s’il vous plaît, ne serait-ce que pour ce geste, tellement gracieux de la part de notre aïeule. Même votre aïeule est certainement entrain de pleurer dans sa tombe, car vous, ses descendants usurpateurs, salissent son nom depuis ces années, en voulant voler notre héritage. HONTE A VOUS!!!
    Nous nous battrons jusqu’au bout car vous êtes des usurpateurs.

  6. Bonjour,

    J’ai une autre version des faits.
    M. Angelo RATOVONONY est un usurpateur car c’est ma famille qui est propriétaire et non la sienne. Mes ancêtres vivent sur ces terres depuis des générations et du jour au lendemain, il se dit propriétaire. Le dernier Andriana d’Isandra Ramavo, qui a vécu en ce lieu, est notre ancêtre et non celui de M. Angelo RAKOVONONY. D’ailleurs c’est par empathie que mes aïeux ont donné une part de terrain à la famille de M. Angelo RATOVONONY et aujourd’hui il se dit propriétaire, mais dans quel monde on vit! Avec toutes ces histoires que nous entendons dans le pays, ces personnes qui s’accapparent le terrain des autres, que dire de M. Angelo RATOVONONY ?
    Ce n’est pas parce qu’il en parle dans tous les médias que c’est la vérité. Et c’est plus que bizarre que si c’est vraiment à eux, pourquoi c’est ma famille qui vit dedans depuis des générations et des générations. Et du jour au lendemain, il y a 8ans exactement, il se dit être propriétaire, il était où tout ce temps?
    On est toujours là et on se battra jusqu’au bout pour la terre de nos ancêtres!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.