Antanandava-Morondava : Migration massive causée par le phénomène dahalo

Jacaranda

Morondava risque de devenir une ville de réfugiés. Cette situation prévaut à cause de l’exode rural provoqué par la recrudescence de l’insécurité dans les communes environnantes. Tel est le cas des habitants de la commune de Beloboka située  entre Morondava et Belo-Tsiribihina. Jeudi soir, les habitants du fokontany d’Antanandava ont pris la fuite après avoir été informés de la menace imminente des « dahalo ». Leur réflexe était  d’aller se réfugier dans la ville de Morondava, le seul endroit où ils espèrent être en sécurité. Les informations émanant d’un témoin de cette migration en masse forcée indiquent que ce jeudi-là,  des poids lourds ont été transformés en taxi-brousse. Il affirme avoir vu un camion qui transportait des produits locaux et qui a été obligé d’embarquer des passagers suite à la demande de ces habitants paniqués. Les gendarmes et les  polices de la route dans la localité n’ont pu rien faire. Selon toujours les informations, ces habitants sont tombés dans cette situation car ils ne se sentent plus en sécurité dans leur village. Ils ne peuvent pas résister aux dahalo qui disposent d’armes de guerre comme celles que  les Forces de l’ordre détiennent  (des MAS  36 des fusils d’assaut Kalachnikov).

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.