Affaire Michel Rahavana : Le procès de nouveau renvoyé à une date indéterminée

Jacaranda

Prévu pour se tenir hier 23 octobre, le procès sur l’affaire de l’homicide du magistrat Michel Rehavana, ancien Premier substitut du Procureur du Tribunal de première instance de Toliara commis le 9 décembre 2011, a été de nouveau renvoyé. La Cour criminelle d’Antananarivo a prononcé cette décision sans fixer aucune date de la reprise du procès. Le motif évoqué était l’absence de presque toutes les parties qui devaient se présenter devant la barrer. Les 39 policiers prévenus n’étaient pas présents. Du côté de la partie civile, seul le pénitentiaire, Chef d’établissement de la Maison central de Toliara était dans la salle alors que l’épouse et le frère de la victime figurent dans la liste des plaignants. Interrogé sur ce fait, l’avocat de la partie civile affirme ne pas avoir été notifié de la date de cette audience. La question se pose alors sur le cas des prévenus. Ces derniers dont beaucoup résident à Toliara et certains d’entre eux sont, selon les informations, déjà en liberté provisoire. Rappelons qu’à l’origine de cette affaire était la contestation faite par des policiers de Toliara contre la condamnation de leur collègue à 5 ans de prison ferme, accusé d’avoir loué ou vendu son arme aux bandits. Les policiers rebelles sont entrés de force à la prison de Toliara où ils ont violenté le Chef d’établissement. Puis, ils sont partis à la recherche du Procureur de la République. Puisque celui-ci n’était pas dans la ville, ils s’en sont pris à son Premier substitut qui a fini par être lynché à mort dans la rue.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.