Ambositra : La réceptionniste d’un hôtel violée et poignardée à mort

Jacaranda

Quelle atrocité. Hier au petit-matin, un horrible meurtre a été commis dans un hôtel sis dans le quartier de Vinany dans la commune urbaine d’Ambositra. La victime est la réceptionniste du «  Motel Violette ». Il s’agit de Rosalie Rakotoharimaka ou Tsiory pour ses proches. Cette jeune femme de 24 ans est retrouvée grièvement blessée par des coups de couteau et agonisant sur le bord de la rue devant son lieu de travail. Evacuée d’urgence à l’hôpital, elle a succombé quelques minutes plus tard.

Selon les informations émanant de la gendarmerie qui se charge de l’enquête, le meurtrier a violé sa victime avant de l’asséner de plusieurs coups de couteau dont deux à sa tête, un dans son cou, sept au niveau de son abdomen et un dans son pied. L’acte aurait été commis vers 1 heure du matin. Le moment où Tsiory était dans son bureau au premier étage de l’hôtel. Des clients étaient en train de s’amuser dans la salle de karaoké au rez-de-chaussée quand des collègues de travail de Tsiory ont crié au secours en voyant des traces de sang dans le couloir menant vers le bureau de la réceptionniste. En effet, l’agression a eu lieu dans ce bureau. Puis, le meurtrier a trainé sa victime vers l’extérieur avant de disparaître. Pour le moment, aucun suspect n’est arrêté. L’enquête est en cours.

Selon toujours les informations, Tsiory est une étudiante universitaire en troisième année. Elle travaillait dans cet hôtel en tant que stagiaire depuis à peine quinze jours. Vu la jeunesse et le statut de la défunte, la question se  pose sur le mobile de cet acte atroce. S’agit-il d’un crime passionnel où un acte de banditisme purement et simplement ?

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.