Nosy-be : Un bateau de pêche pirate arraisonné



Jacaranda

Lepillage de nos ressources naturelles continue et les malfaiteurs s’y adonnent comme si ce pays serait un endroit où il n’y a nilois ni autorités à craindre. Mais cette fois-ci, ils se sont trompés, car la vedette de surveillance de la Marine malgacheet son équipage était en patrouille dans la zone Nord-Ouest de Nosy-be avec à son bord le chef Circonscription des Ressources halieutiques et de la Pêche de Nosy be. Elle a rencontré le 27 décembre vers 09h15 du matin un navire en bois motorisé suspicieux aux alentours du banc de Leven. Alertée, une équipe de visite du Détachement Marine de Nosy-be est intervenue à bord afin de procéder à une investigation. C’est alors que l’équipe de visite a pu constater que ce navire dont le nom inscrit sur la coque est « Mahajanga » naviguait sans aucunpapier administratif. Il a été aussi remarqué suite aux investigations que le navire est également connu sous le nom de « Be Fitiavana » et est utilisé comme « bateau-mère » par des plongeurs œuvrant dans la pêche illégale d’holothuries et dont une quantité considérable a été découverte à bord. Une investigation plus poussée a permis de constater que le bateau opérait avec deux coques marines motorisées, trois compresseurs d’air, 53 bouteilles de plongée et une vingtaine de plongeurs et équipages. L’usage d’engins et de matériels prohibés pour la pêche aux holothuries est une infraction prévue par les articles 10d et 22b de l’ordonnance 93-022 du 04 mai 1993 portant règlementation de la pêche et de l’aquaculture et réprimée par cette même ordonnance. Les matériels ont été saisis et un procès-verbal a été dressé par le chef Circonscription des Ressources Halieutiques et de la Pêche de Nosy-be. L’enquête est en cours.

T.M.


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.