Tanjombato : La société Hazovato cambriolée par ses employés

Impliquées dans un vol des tôles commis dans l’entreprise de confection de meubles Hazovato à Tanjombato, quatre personnes devront être remises au Parquet du Tribunal de Première instance d’Antananarivo. Les suspects sont poursuivis pour avoir subtilisé dix feuilles de tôles dans un chantier de construction de la société le 1er février 2018. Les malfaiteurs ont profité de la fermeture de ce chantier qui a pris fin ce jour-là pour s’emparer des restants des matériaux inutilisés lors des travaux. Ainsi, un certain Mamy a caché dix feuilles de tôles qu’il a, par la suite, vendus à un particulier quelques jours plus tard, soit le matin du 5 février. Pourtant, dans l’après-midi du jour de la vente, il est revenu récupérer la marchandise en disant que ces tôles sont des objets volés et devaient être restitués au propriétaire. Lequel a déjà déposé une plainte auprès du Commissariat central de la Sécurité publique de Tanjombato. Ainsi, Mamy et le présumé receleur ont été arrêtés. Durant son interrogatoire, Mamy a dénoncé deux autres complices qui étaient, à leur tour, appréhendés. Ce qui a porté à quatre le nombre des personnes impliquées dans cette affaire. Selon toujours les informations, ces tôles devront être affectées à un autre chantier de construction de la société aux environs du fleuve Ikopa. Le présumé receleur affirme avoir acheté ces tôles à 30.000 ariary l’unité sans savoir qu’il avait affaire à un cambrioleur. Etant donné qu’il en avait besoin, car il est en train de construire une maison.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.