Ministère de la Défense : Adhésion à la Charte relative à l’accès à l’information

Ce protocole d’accord, signe d’un progrès en matière d’accès à l’information.

Jeudi 1er mars lors d’une cérémonie tenue au siège du Comité pour la sauvegarde de l’intégrité (CSI), le ministre de la Défense nationale, le général Béni Xavier Rasolofonirina a signé la Charte relative à l’accès à l’information et partage de connaissances pour marquer l’engagement de son département à appliquer les dispositions de ce texte. Cette charte a pour objectif général la promotion de la transparence, de la responsabilité, de la bonne gouvernance et du développement effectifs en donnant à tous les moyens et la formation nécessaires pour la compréhension de leurs droits. Dans son discours, le ministre de la Défense a tenu à souligner que certaines dispositions de cette charte figurent déjà dans le code de déontologie et d’éthique des Forces armées. Ce département ministériel, à qui est rattaché le secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale, en tant que garant de la Sécurité nationale, il œuvre dans la promotion de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance, et du respect des droits de l’Homme. En effet, le Gal Béni Xavier Rasolofonirina affirme être disposé à faciliter l’accès aux informations au public. Il a mis l’accent sur les dispositions du chapitre 6 de cette charte qui prévoit les exceptions au droit d’accès à l’information. C’est le cas de la défense nationale, la sûreté interne et externe de l’Etat, à la sécurité publique ou à la sécurité des personnes, à la vie privée des individus ou à des intérêts privés. Pour cette dernière, le ministre a cité les abus constatés dans l’utilisation des réseaux sociaux. A Madagascar, un projet de loi sur l’accès à l’information est attendu. Le CSI est le promoteur en la matière. Notons que l’accès à l’information est l’un des piliers de la bonne gouvernance.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire