Huissiers de Justice : Haro sur l’ingérence des autorités administratives dans la fonction judiciaire

Jacaranda

L’ingérence des autorités administratives et des élus dans la fonction judiciaire empêche les huissiers d’exercer convenablement leur mission notamment dans celle portant sur l’exécution d’une décision judiciaire. Me Hery Andriatsima, président de la Chambre nationale des Huissiers de Justice et Commissaires-priseurs de Madagascar (CNHJCPM) a soulevé ce problème lors de la séance d’échange d’expériences entre les membres de cette organisation professionnelle et  une délégation de la Chambre nationale des Huissiers de Justice de France (CNHJ) tenue à la bibliothèque du Ministère de la Justice à Faravohitra, le 28 mars dernier. Le président du CNHJCPM a déploré également la prolifération des rabatteurs opérant dans ce secteur d’activité et cela ternit l’image de la Justice malgache. Entrant dans le cadre de la mission d’exploration de deux jours et demi effectuée par cette délégation de la CNHJ composée Me Patrick Safar, vice-président de la CNHJ, Me Jean-François Richard, également vice-président et Me Georges Golliot, expert international de la CNHJ, cette séance d’échange d’expériences a été clôturée par la signature de la convention de coopération entre la CNHJCPM et la CNHJ. Cette convention précise les relations des parties contractantes dans le cadre de ce partenariat et définit un programme de coopération entre la CNHJ et CNHJCPM. En effet, sa mise en œuvre vise, entre autres,  la mise à disposition de l’expertise de la CNHJ pour l’élaboration de réformes relatives à la profession d’huissier de Justice à Madagascar.

T.M.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.