Ankadivato : Meurtre d’un ressortissant français, un individus incarceré à Tsiafahy



Jacaranda

Arrêté le 13 avril, un suspect présumé du meutre d’un ressortissant français commis à Ankadivato ce même jour a été incarcéré à la Maison de force de Tsiafahy. Poignardé au crane, la victime a succombé sur son lit d’hôpital le 14 avril. Selon les informations émanant de la police qui se charge de l’enquête, le suspect âgé de 21 ans, n’est autre qu’un ami et parent de parenté de la victime. En effet, il connait bien les habitudes de la dernière. Durant son interrogatoire, il a reconnu son acte qu’il affirmait avoir été commandité par six individus. Selon ses aveux, ces derniers l’avaient rencontré avant son entrée dans la maison de ce ressortissant français pour l’ordonner a commettre ce crime en échange de sa vie. Terrifié par cette menace, il affirme avoir été obligé d’exécuter leur ordre. Il a alors assené un coup de couteau dans la tête de la victime avant de s’échapper.  Blessé, son cible est tombé à terre. Pourtant, il a pu reprendre conscience et alerter les gardiens de sa société qui se trouve pas loin de son domicile. Venus à sa rescousse, les gardiens l’ont immédiatement emmené à l’hôpital. En fuite, le meutrier a envoyé un message SMS à sa mère pour raconter ce qui lui est arrivé. Ainsi, il fut arrêté la nuit même de ce vendredi 13 avril.

T.M.


Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Eto’o si hmm hmm hmm
    K
    K
    K
    K

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.