Procès d’un candidat : Renvoi pour vendredi prochain



Jacaranda

Un candidat à la magistrature suprême et ses deux « bodyguards » n’ont pas répondu présents à leur procès d’hier à Anosy. Le premier est à l’extérieur, a-t-on appris et l’un de ses « bodyguards » est encore retenu  à cause d’un décès dans sa famille. Ces motifs ont poussé le tribunal à renvoyer l’affaire pour vendredi prochain. Petit rappel des faits, le candidat aurait ordonné ses gardes du corps à tabasser un individu dans une station-service. Le tout a été enregistré par vidéosurveillance. Une plainte a été déposée auprès de la section des recherches criminelles de la gendarmerie et après une série d’auditions, l’affaire est passée au parquet le mois dernier avant son jugement par la Cour criminelle. La vidéo a fait un « buzz » lorsqu’elle a été partagée sur facebook. Du coup, les internautes suivent avec beaucoup d’intérêt le procès.

D.R  

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.