Libéré par ses ravisseurs : Moustafa Hiridjee raconte ses 7 jours de séquestration



Jacaranda

Ayant recouvré la liberté dimanche en début de la soirée, Moustafa Hiridjee, directeur général du groupe Viseo qui a été enlevé dimanche dernier raconte à la presse hier, le calvaire qu’il a enduré pendant ses sept jours de séquestration par ses ravisseurs. Une période durant laquelle, elle affirme avoir vecu le pire de sa vie et qu’il ne souhaite pas arriver à personne. C’est pourquoi, il n’a pas manqué de manifester  ses remerciements à tous ceux qui l’ont soutenu et sa famille dans cette pénible épreuve.

D’après lui, son calvaire a commencé depuis son enlevement sur la route d’Anosivavaka durant lequel, il affirme avoir été extirpé de force de sa voiture pour être embarqué dans une autre voiture. Les ravisseurs m’ont couvert d’un cagoule et m’ont fait balader pendant environ une heure et demi en voiture avant de m’emprisonner dans une maison. Depuis, il n’a plus vu la lumière. Dans cet endroit, il affirme été obligé de ne jamais regarder personne et de se soumettre aux ordres de ses ravisseurs qui n’ont cessé de menacer de s’en prendre à sa famille pour la moindre désobéissance. Pourtant, il tient à souligner qu’il n’était pas violenté. Il ajoute que pendant ce temps, il a reçu de nourriture même qu’il n’a pas pu manger faute d’appetit. « Je n’ai pas envie à cause de la peur et du stress », explique-t-il.

D’après lui, les ravisseurs étaient de taille robuste et surentrainés. On dirait que ce sont des professionnels. C’est pourquoi, ces bandits l’ont de nouveau bandé les yeux et l’ont ammené en voiture pendant plus d’une heure de temps avant de le déposer dans la rue en lui laissant de l’argent pour servir de frais de taxi. « Quand ils m’ont fait sortir de la voiture, j’étais complètement désorienté », mentionne-t-il.

Il est à noter que c’est la première fois qu’une victime de ce genre de crime a accepté de témoigner comme il a fait Moustafa Hiridjee. Cependant, il n’a rien dit sur la condition de sa libération.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.