Fête de l’Indépendance : 128 blessés et deux morts durant les deux jours de festivités



Jacaranda

En général, la célébration de la Fête de l’Indépendance de cette année s’est déroulée dans le calme. Aucun incident grave n’est enregistré. Aucun accident mortel n’est à déplorer. Quoi qu’il en soit, les statistiques recueillies auprès du service d’urgences de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona fait état de 128 blessés et deux morts à la morgue  c’est-à-dire des personnes décédées en dehors de l’hôpital et récupérées par le Bureau municipal d’hygiène de la commune urbaine d’Antananarivo. La plupart des blessés sont des victimes des bagarres et des accidents sur les voies publiques. En général, et comme à chaque fête populaire, la consommation abusive de boissons alcoolisées est à l’origine de ces incidents.

Légèrement supérieur au bilan de 2017 qui fait état de 118 blessés, celui de cette année prouve que le maintien de l’ordre a été réussi pendant ces deux jours de festivités notamment durant la journée du 26 juin. On se souvient du drame qui s’était produit durant le podium tenu au stade de Mahamasina l’année dernière suite à la déflagration d’un engin explosif déposé par des personnes malintentionnées. C’est pourquoi les Forces de l’ordre ont adopté de mesure de sécurité drastique pour cette année comme la fouille systématique à l’entrée du stade. Une mesure que personne n’a refusée.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.