Ambatobe : Les voleurs à la tire sèment la terreur



Jacaranda

Classé parmi les quartiers les plus calmes de la capitale en tant que quartier résidentiel, Ambatobe risque de perdre cette réputation. Circuler à pieds dans ce quartier du  5e Arrondissement de la commune urbaine d’Antananarivo est devenu dangereux si l’on se réfère à ce qui a été enduré par cette dame, la fin de l’après-midi du  27 juin dernier.  Ce jour-là, elle était en route pour rejoindre son domicile quand elle était victime d’un vol à la tire. Sans se soucier de rien, elle marchait, son téléphone portable à l’oreille. Tout d’un coup, un jeune homme qui l’aurait déjà suivi, le lui a arraché avant de prendre la fuite. Prise au dépourvu, elle n’a  plus d’option que de crier au secours. Alertés par ses cris, des riverains ont enclenché la course poursuite pour attraper le malfaiteur qui se dirigeait vers la rizière d’à côté. Ainsi, il fut appréhendé sur le lieu avec le téléphone portable de sa victime. Malheureusement, celui-ci a été abîmé lors de sa fuite. Entre temps, des policiers du commissariat du 8ème Arrondissement de la Sécurité publique à Analamahitsy qui étaient  en patrouille dans les environs, ont tout de suite débarqué sur place. Amené au commissariat, le malfaiteur a reconnu son forfait. Actuellement, il est incarcéré à la Maison centrale à Antanimora en attendant  son procès après avoir été déféré au Parquet du tribunal Anosy. Âgé de 25 ans, le suspect n’est pas un résident du quartier. Cela signifie que, selon les informations recueillies chez les habitants du quartier, les bandits qui sèment la terreur dans la localité sont ceux qui fuient du centre-ville pour sévir dans d’autres endroits propices à leur méfait.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.