RN4 et RN7 : L’excès de vitesse a fait deux morts et six blessés graves



Jacaranda

L’imprudence des automobilistes a de nouveau fait des victimes sur les routes nationales. En deux jours, la RN4 et la RN7 étaient le théâtre de trois graves accidents. Le bilan fait état de deux morts et six blessés.

Le premier a eu lieu hier à Anjomakely dans la commune rurale de Bongatsara, soit au PK 17+040 à partir de la Capitale. Un homme de 54 ans a dû être évacué d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona, à cause de la gravité de ses blessures après avoir été fauché par une voiture à Anjomakely. Roulant à vive allure en provenance d’Antananarivo, cette voiture de marque Hyundai a percuté la victime qui marchait sur le trottoir du côté droit de la chaussée. Le chauffeur aurait perdu le contrôle de son volant à cause d’un excès de vitesse. Le choc était violent dans la mesure où la partie avant de la voiture a été également endommagée. L’enquête a révélé que la Hyundai est partie de Toamasina pour rejoindre Antsirabe. Elle appartient à une entreprise ayant son siège dans la capitale du Betsimisaraka. Survenu le même jour mais sur la RN4, le deuxième accident qui était mortel a eu lieu vers 17 heures à Andakana, dans le district d’Ambohidratrimo. Roulant à vive allure en provenance de Mahitsy, une voiture a fini sa course contre un poteau électrique après avoir fauché une femme. Comme le cas de la Hyundai à Anjomakely, le chauffeur a perdu le contrôle de sa voiture alors qu’il devait négocier un virage.

Toujours sur la RN7, mais cette fois-ci le drame a impliqué deux taxis-brousses. Le 24 juillet vers 15 heures, un Sprinter de la coopérative KOFIAM en provenance de Mahajanga en direction de Fianarantsoa est entré en collision avec un minibus Mazda roulant en sens inverse à Ambohimahasoa. Après le choc, la Mazda a fait une sortie de route avant de se renverser sur son flanc droit. Le bilan était lourd. Cinq passagers de la Mazda ont été grièvement blessés. Malheureusement, l’un d’entre eux a succombé à ses blessures durant l’évacuation à Ambositra. D’après le constat effectué par la brigade de la Gendarmerie d’Ambohimahasoa qui se charge de l’affaire, l’excès de vitesse était ici aussi à l’origine de l’accident.

T.M.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Mazava be fa nandeha mafy ry zalahy. De avy eo lazaina ndray hoe misy lolo na ny vam no nisy blema,mitondra kalesa aza tsy mahavoa ry zalahy be gesta fa frima fotsiny.Mianara aloha taratasy de avy ainao ny familina fiara.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.