Ankaditoho : Quatre bandits surpris en pleine préparation d’une attaque armée



Jacaranda

Grosse prise de la police nationale. Vendredi dernier, son service central des affaires criminelles (SCAC) à Anosy en collaboration avec le service Anti-Gang (SAG) a démantelé un groupe de gangs qui a terrorisé les habitants du district d’Antananarivo-Atsimondrano. Composée de quatre individus, cette bande a été surprise alors qu’elle était en pleine préparation d’une attaque qu’elle comptait réaliser à Fenoarivo.

La police est parvenue à ce résultat grâce à la collaboration des personnes de bonne volonté. Quelques jours avant ce vendredi 3 août, ses agents de renseignement ont déjà informé de l’existence d’un groupe d’individus suspects tenant des réunions en cachette à Ankaditoho et Mahavelona. N’ayant pas minimisé ses sources d’informations, la 4e section du SCAC a tout de suite mené ses investigations. Ce vendredi-là, les brigands étaient entrain de se réunir dans une maison  à Ankaditoho quand les policiers ont débarqué sur les lieux, vers 10 heures du matin. Ayant confiance à la fiabilité de ses renseignements, les hommes en treillis ont tout de suite procédé à l’arrestation des quatre suspects qu’ils ont rencontrés sur place où ils ont découvert un fusil de fabrication locale et une cartouche de calibre 12, une grosse pince coupante et une sagaie. Ainsi, les suspects étaient emmenés à la brigade criminelle à Anosy pour enquête, durant laquelle, ils ont avoué leur forfait. Ils ont affirmé que l’objet de leur réunion était de concocter une attaque à Fenoarivo. Ils seraient en train de rassembler les outils pour réaliser cette mission quand la police les a  surpris. Ils ont avoué également que le fusil et la cartouche saisis ont été  achetés à Farafangana. L’enquête a révélé également que cette bande figurait parmi les auteurs d’attaques à main armée commises dans les communes de Tanjombato, d’Andoharanofotsy, de Fenoarivo et de leurs environs ces derniers temps.

T.M. 

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.