Antohomadinika : Deux présumés grands bandits abattus par la police



Jacaranda

De nouveau, la police nationale a dû recourir aux armes dans l’accomplissement de sa mission. Mardi 14 juillet dans l’après-midi à Antohomadinika, deux présumés bandits dangereux ont été abattus par des éléments du service antigang de la Police nationale à Anosy.

Selon les explications de la police, les victimes figuraient déjà sur la liste des grands bandits impliqués dans des actes de grand banditisme commis dans la Capitale depuis des années. Leurs noms seraient cités et dénoncés lors d’enquêtes relatives à des actes criminels de grande envergure. Ainsi, ils figuraient sur la liste des personnes fortement recherchées par la police. Selon toujours les informations, la police de la brigade criminelle à Anosy a réussi à repérer la cachette de ces deux suspects après de long travail d’investigation entrant dans le cadre l’opération dite « Opération de harcèlement » qu’elle mène actuellement.

Ainsi, des éléments du SAG, en tant que force spéciale d’intervention, sont descendus sur les lieux pour arrêter les suspects qui ont tenté de s’échapper. C’est pourquoi, les policiers ont dû ouvrir le feu et les ont tués sur le champ. La fouille de la cachette des victimes ont permis de saisir un fusil de chasse, un revolver, quelques munitions et des armes blanches. Des objets qui justifieraient leur culpabilité.

Cette arrestation meurtrière aurait eu lieu, suite aux enquêtes menées par la brigade criminelle de la police à Anosy. Cette dernière qui travaille actuellement sur des affaires délicates surtout à partir de l’arrestation d’un présumé escroc et chef de gang, appelé Dany. Arrêté le week-end dernier, ce dernier serait impliqué dans plusieurs actes de banditisme dont des kidnappings. En pleine interrogatoire auprès de la brigade criminelle Anosy, Dany serait en passe de dénoncer des complices. Il serait à l’origine de l’arrestation d’un présumé bandit récemment abattu par des éléments de l’Unité d’intervention rapide de la Police nationale à Ankadindramamy après avoir tenté de s’échapper à ses poursuivants.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.