Terrible incendie à Anjanahary : Sept maisons calcinées, trois personnes brûlées vives



Jacaranda

Un incendie grave a eu lieu dans le « fokontany » Anjanahary IIS, dans le IIIe Arrondissement de la commune urbaine d’Antananarivo, la nuit du 20 août. Trois personnes dont un enfant de deux ans y ont perdu la vie. Sept  maisons d’habitation ont été réduites en cendres. 20 personnes sont déclarées sinistrées.

La tragédie s’est déclarée vers 22 heures, juste au moment où la plupart des habitants du quartier s’apprêtaient à dormir. Elle a commencé dans une maison en bois. Favorisé par la promiscuité des constructions sur les lieux qui étaient toutes en bois, le feu s’est vite propagé. En effet, les éléments des sapeurs-pompiers n’arrivaient plus à maîtriser la situation même s’ils étaient alertés presque à temps. D’autant plus que le problème d’accès à l’endroit du drame a aggravé leur intervention. Le feu n’était maîtrisé qu’une heure plus tard. C’était en ce moment que les soldats du feu se sont rendu compte de l’existence de ces trois personnes décédées dans une maison. Les victimes sont alors  un couple et leur  fils de deux ans.

Selon toujours les informations, les occupants de ces sept maisons détruites sont tous d’une même famille. En effet, ils se trouvent en difficulté totale dans la mesure où ils ont tout perdu. C’est la raison pour laquelle, une délégation envoyée par le Maire de la Commune urbaine d’Antananarivo Lalao Ravalomanana, conduite par son adjoint, s’est rendue sur place hier en début de la matinée  pour apporter son soutien aux sinistrés. Pour ce faire, le Maire de la ville leur a octroyé cinq  sacs de riz, un  carton d’huile alimentaire, et deux cartons de morceaux de savon.

Pour l’instant, la cause exacte de l’incendie n’est pas encore déterminée.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.