Tribunal Anosy : Rebondissement de l’affaire du rugbyman Tafitamanana



Jacaranda

Enfin, l’affaire portant sur le décès du rugbyman Tafitamanana Lemitovy, abattu par des éléments du Groupe d’intervention rapide de la Police nationale en 2011 à Anjanahary, refait surface. Vendredi dernier, la famille de la victime a reçu, par voie d’un huissier, une convocation annonçant la tenue du procès sur cette exécution qui avait fait couler beaucoup d’encre dans ce quartier populaire de la capitale. La famille du défunt affirme alors avoir été stupéfaite de cette suite à laquelle elle ne s’attendait plus car, la plainte contre X déposée à la Brigade criminelle en 2011 semblait être classée.

Aussi, l’épouse du défunt estime que le Tribunal a décidé de rouvrir ce dossier parce que toutes les preuves sont réunies pour entamer le procès.

Il faut rappeler que dans la soirée du 23 juin 2011, des éléments du GIR, en tenue civile et à bord de deux véhicules Pick-up  ont débarqué dans le quartier d’Anjanahary II-O, à la place  Dewara. Ils ont intercepté tous les hommes assis dans un épi-bar, dont le rugbyman qu’ils ont amenés dans un couloir non loin de la rue principale. Quelques minutes après, des coups de feu ont retenti. Informé sur ce qui s’est passé, le fils du défunt, âgé de 13 ans aurait tenté de téléphoner son père. Pourtant, ce serait la police qui lui aurait répondu pour annoncer que son père est déjà à la morgue de l’hôpital Joseph-Ravoahangy-Andrianavalona.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.