Sécurisation des élections : La Gendarmerie mise sur la lutte contre les «dahalo » au « col blanc »



Jacaranda
Dirigés par le Comgn (en tenue de parade), les hauts gradés de la gendarmerie nationale sont déjà prêts à lancer le combat.

Faisant partie des Forces de l’ordre et garant de la sécurité de l’ensemble du territoire national, la Gendarmerie nationale affirme être prête à prendre activement leur responsabilité pour le bon déroulement de l’élection présidentielle prévue au 7 novembre de cette année. Ainsi résume la déclaration faite par le Commandant de la Gendarmerie nationale (Comgn), Général de Division Njatoarison Andrianjanaka lors d’un point de presse qu’il a donné hier au toby Ratsimandrava, à Andrefan’Ambohijanahary.

Pour ce faire, cet officier général annonce que la gendarmerie a désormais ficelé une stratégie  pour faire face à cet événement majeur dans l’histoire de ce pays. Cela était établi en réponse aux directives  données  par le Premier ministre Ntsay Christian  et le ministre de la Défense nationale ainsi que le Secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie dont l’objectif consiste à l’instauration de la paix avant, pendant et après cette élection. En effet, la réunion des tous les hauts responsables des six circonscriptions interrégionales et des 22 groupements de la Gendarmerie a décidé le lancement d’une opération  de grande envergure baptisée « Mandio » à travers le territoire national. Dans cette opération, les gendarmes vont renforcer la lutte contre les « dahalo ambony latabatra » ou « dahalo au col blanc » dans les vols de bovidés. « L’action sera axée davantage dans l’éradication de cette catégorie de malfaiteurs qui facilite le blanchiment des bœufs volés, et à l’origine de la recrudescence des actes de banditisme rurales à l’heure actuelle », précise le Gal Njatoarison Andrianjanaka. « A démarrer dès ce jour, cette opération va durer pendant un mois et pourrait être prolongée selon les circonstances », explique-t-il. Il ajoute que les moyens mis à la disposition pour effectuer cette action sont suffisants. Quoiqu’il en soit, le Comgn souhaite la collaboration de toutes les forces vives de la nation, notamment  les autorités à tous les niveaux de l’administration  afin que cette initiative apporte ses fruits.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.