Affaire Gastro Pizza By pass : Six individus déférés au Parquet hier, trois MD à Tsiafahy



Jacaranda

Hier, six individus impliqués dans l’attaque du point de vente de la Gastro Pizza au By pass ont été remis au tribunal de Première instance d’Antananarivo. Fortement suspectés, trois ont été placés sous mandat de dépôt à Tsiafahy. Trois autres ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Perpétrée le 27 août vers 3 heures du matin, cette attaque avait pour cible  le coffre de cette entreprise. Les enquêteurs de la Brigade criminelle de la Police nationale à Anosy  sont parvenus  à ce stade onze jours après cet acte qui s’est soldé par la mort des deux agents de sécurité de cette entreprise. Les assaillants les ont froidement abattus à coups de couteau quand ils avaient raté leur coup. Leurs corps ont été retrouvés abandonnés dans deux endroits différents : l’un à Belambanana Andoharanofotsy et l’autre sur son lieu de travail au By pass. Selon les explications de l’officier principal de Police, Rinah Nirina Ratsimbaharijao qui s’est chargé  de l’enquête. Deux des suspects qui sont des employés de l’entreprise, sont soupçonnés d’être les cerveaux de ce crime. L’un d’entre eux y travaillait en tant que chef cuisinier depuis 15 ans. Deux autres  sont des agents de sécurité de l’entreprise à Mahamasina. Les restants seraient des personnes recrutées pour l’exécution de l’opération.

D’Antananarivo à Ambatofinandrahana. Rinah Nirina Ratsimbaharijao affirme que ces suspects ont été appréhendés suite à une série d’arrestations menée depuis Antananarivo jusqu’à Ambatofinandrahana. Le 29 août, un renseignement a indiqué la présence d’un suspect appelé Pascal à Antsirabe. Partis à sa trousse, les policiers ont du se rendre à Ambondromisotra dans le district d’Ambatofinandrahana où le fugitif était capturé. Il a été surpris avec une meule  électrique avec laquelle  la bande comptait à faire sauter  le coffre de l’entreprise lors de l’attaque. Depuis, les arrestations de ses complices se sont succédées  jusqu’avant-hier.  L’enquête a également révélé l’existence d’autres suspects qui sont toujours en cavale. Ainsi, la brigade criminelle sollicite encore la collaboration de tout un chacun pour les traquer.

T.M.

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Bref, vous les amateurs de pizzas, c’est depuis 15 ans que vous goutez à la cuisine d’un meurtrier!… et bien, mieux vaut retourner à notre bonne vieilles mofogasy, menakely, ramanonaka, etc malgré que les gasy sont reputés voretra!

  2. Mbola misy olo-marina ve eto Madagasikara?

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.