Incendie à l’HJRA : La vétusté des infrastructures à l’origine de la panique



Jacaranda

Un incendie s’est déclaré mercredi vers 19 heures 30, au service de la neuro-chirurgie de l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona. Heureusement, le drame était maîtrisé à temps et n’a pas causé de lourd préjudice. Aucun blessé ni perte de vie humaine n’est à déplorer.

Selon les explications du responsable de la Communication de cet établissement hospitalier, un court circuit a provoqué une explosion dans un frigidaire qui a, par la suite, pris feu. Puis, les flammes se propageaient vers le poste de télévision déposé sur le frigidaire. Cet incendie s’est vite maîtrisé grâce à l’existence de matériels anti-incendiaires sur le lieu malgré la panique générale qu’il a provoquée. Les employés de l’hôpital ont réussi à s’en servir tout en évacuant les patients internés dans la pièce incriminée. Déplacés dans d’autres chambres, ces derniers ont réintégré ce service, hier dans l’après-midi.

Cet accident a eu lieu, selon toujours ce responsable de la Communication, à cause de la vétusté des équipements électriques installés dans ce service. Il est alors temps pour le ministère de la Santé de penser à la rénovation de ces infrastructures.

Quatre blessés de Mahamasina. Expliquant cet incident du mercredi soir, le responsable de la communication de l’HJRA a apporté de précision sur la situation des blessés dans les bousculades avant le match opposant l’équipe nationale malgache et celle du Sénégal dimanche dernier. Quatre patients sont encore admis dans cet hôpital. Deux au service de neuro-chirurgie, un à celui de la  chirurgie viscérale, le troisième  au service thoracique.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.