Incendie de la voiture ouvreuse du P.M. : Le suspect présumé instigateur arrêté et déféré au Parquet

Jacaranda

L’enquête sur l’incendie de la voiture ouvreuse du convoi transportant le Premier ministre Ntsay Christian à Ivandry, vendredi 14 septembre suit son cours. En effet, l’investigation menée par la brigade criminelle de la Police à Anosy qui se charge de l’affaire a débouché sur l’arrestation d’un suspect. Il s’agit d’un homme de 29 ans, employé en qualité de livreur dans une société sis à Ankorondrano. Selon les explications du contrôleur général de Police Alain Bruno Andrianirina, directeur de la Police judiciaire auprès de la Direction générale de la Police nationale, les enquêteurs de la police sont parvenus à ce résultat grâce aux collectes de renseignements et le recoupement des images enregistrées par les caméras de surveillance installées aux environs du lieu de cet incident. Cet individu aurait été l’instigateur de ce délit. Il aurait incité les badauds présents sur place à renverser cette voiture avant d’y mettre le feu. Acte que le suspect a, selon toujours le DPJ, reconnu durant son enquête en disant qu’il l’avait commis parce qu’il n’avait pu maîtriser sa colère. « Il a dénoncé des complices que la police devra incessamment arrêter », ajoute le DPJ.Poursuivi pour destruction des biens de l’Etat, il a été déféré auprès du Tribunal Anosy hier.

Pour rappel. Ce vendredi 14 septembre, la voiture incendiée était à la tête du cortège du Premier ministre qui était en route pour rejoindre son domicile à Androhibe. Roulant en contresens sur la Route des Hydrocarbures, elle y a percuté deux enfants. Ayant reçu les soins nécessaires, l’un d’eux est sorti de l’hôpital, hier.

T.M.

Blueline Air Fiber

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. est-ce vraiment le plus important ? Et qu’en est-il du sort de la famille des enfants tués et blessés lors de cet horrible et ignoble accident ? Ny hanasazy ny hafa no mahamaika nefa ianao namono olona! Honte à vous!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.