Ambohidrapeto et Ankazobe : Un mort et un blessé dans des accidents de la route

La responsabilité des conducteurs est souvent remise en cause à chaque fois qu’il y a un accident sur les voies publiques. Mais, cela n’empêche d’interpeller les autorités chargées du contrôle des voitures mises en circulation  notamment en matière de visite technique. Les deux accidents survenus à Ambohidrapeto et à Ankazobe jeudi 4 octobre seraient significatifs sur les conséquences d’un moindre laisser-aller des deux parties.  A Ambohidrapeto dans le district d’Antananarivo Atsimondrano, un homme de 46 ans a trouvé la mort après avoir été fauché par une voiture 4X4 Mitsubishi L200, dans le village d’Avaratsena. L’accident a eu lieu vers 15heures 30. Le « tout terrain » a heurté la victime qui était sur le trottoir après avoir fait une sortie de route dans un croisement dans le village appelé Avaratsena.  Grièvement blessée, elle a succombé pendant qu’elle était transportée à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Le constat de la gendarmerie qui se charge de l’enquête a révélé qu’à l’origine de l’accident était la défaillance au niveau du système de freinage de la voiture.

A Ankazobe, un camion de marque Renault  en provenance d’Antananarivo  a fini sa course dans une vallée à Bemasoandro, dans le fokontany Antamboho. Roulant normalement sur la ligne droite, le véhicule a soudainement sorti de la route avant de se renverser sur le bas côté. Le bilan fait état d’un blessé qui était évacué d’urgence au centre hospitalier du district  d’Ankazobe. Le camion est fortement endommagé. Selon les informations recueillies auprès de la gendarmerie qui est chargée l’enquête,  ce drame a été provoqué par un problème mécanique survenu dans la voiture.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.