Ambositra : Atelier de conservation de l’espèce « mentella cowanii »



Jacaranda

L’espèce « mentella cowani » ou dialectement appelé « saona mena » est un amphibien emblématique qui ne se rencontre que sur les Hautes Terres, comme à Antoetra, Vohisokina, Itremo dans l’Amoron’i Mania. Sa conservation est plus que primordiale.

C’est dans c’est objectif qu’un atelier  s’est déroulé à Ambositra, du 04 au 06 décembre dernier et qui a vu la participation des nombreux acteurs dont entre autres, les autorités locales  des partenaires financiers et techniques, des chercheurs, des maires ainsi que les communautés locales de base. Comme l’a dit Rabotoarison Andolalaina de « l’amphibian spécialist group », cette rencontre est de monter un plan de conservation de l’espèce « mentella cowanii ».

La présence de l’amphibien sur un plan d’eau, démontre que cette eau est potable. « Mentella cowanii » contribue également au développement de l’écotourisme dans les localités d’Antoetra, de Vohisokina et Itremo où chaque année, des visiteurs viennent à la rencontre de ces batraciens, des grenouilles très jolies et très colorées. Cette rencontre a également abordé le volet économique de cette espèce où il est question de bien connaître sa biologie et sa reproduction qui restent menacer si l’on se réfère à une visite de ces participants à Antoetra et Vohisokina ou Itremo où ils ont pu constater que l’habitat naturel se trouve en danger, avec ces feux de brousse, ces cultures sur brûlis et les divagations des animaux.

Sophie, quant à elle, coordinatrice du «volet homme et environnement » en partenariat avec « Actions Plus » n’a pas manqué d’aborder le développement et les alternatives. Autrement dit, de créer des activités génératrices de revenus telles que la pisciculture, la culture de « ravintsara » et orangers au profit des communautés locales riveraines. Un point également abordé par le directeur régional de l’Environnement, de l’Ecologie d’Amoron’i Mania.

CHAN-MOUIE Jean Anastase

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.