Plainte contre Fanirison Ernaivo : Affaire classée ?

Jacaranda

Des observateurs des affaires nationales attendent jusqu’ici la suite de la déclaration faite par le Ministre de la Sécurité publique, sur les propos vexants lancés par la magistrate et candidate à la Présidentielle du 7 novembre 2018, Fanirisoa Ernaivo, à l’encontre des Forces de l’Ordre, le 31 octobre à Mahamasina. Répliquant à l’agissement de cette candidate, le patron de la Police nationale a porté plainte contre cette magistrate. Ce ne serait qu’un effet d’annonce dans la mesure où auprès du Parquet du Tribunal de Première instance à Anosy, aucune plainte y afférente n’y est parvenue. Ce fait signifierait que cette affaire est classée sans suite ? Si tel est le cas, pourquoi ce silence de la Police nationale ? Y a-t-il une justice à deux vitesses dans ce pays ? Ces questions se posent si l’on se réfère à la célérité du traitement du dossier portant sur l’acte de violence contre un avocat à Antanimena.

T.M.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Les fonctionnaires de la justice sont des gens bien instruits.Ils savent analyser ce qui est noir, ce qui est blanc, ce qui est gris ! Le cas Antanimena: il y a eu agression portant atteinte physiquement à une personne.Tandis que le cas Fanirisoa Ernaivo: c’est une opinion seulement qu’elle a emet, c’est comme une interpellation très virulentes, par contre il n’y a eu aucune agression portant atteinte à aucune personne. Alors, essayez de ne pas comparer cochon et chien s’il vous plait

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.