Vie des médias : Bems s’en va prématurément


A peine la quarantaine, Jean Bien Aimé Rambeloson dit « Bems » (né en 1970) a fait toutes les presses, aussi bien écrites que parlées. Il avait son caractère et n’acceptait pas l’injustice. Il s’insurgeait chaque fois qu’un droit humain est bafoué et écrivait ce qu’il ressentait. Sociable et serviable, il était encore le président de l’association des journalistes de la Région Sud-Ouest en 2017- Fikambanan’ny Mpanao Gazety Atsimo-Andrefana (FMGFAA). En 2013, il était gravement malade. On parlait de cancer. Miraculeusement, il a pu en échapper. Mais la rechute en 2018 ne l’a pas lâché. L’association a tout fait pour aider Bems ces dernier temps, mais tel était son destin. Il laisse trois filles et trois garçons orphelins. Midi Madagasikara présente ses condoléances à la famille.

Charles RAZA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. C’était une très bonne personne. Qu’il repose en paix. Mes condoléances à toute la famille et aux amis.
    Laura Ambinintsoa

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.