Législatives à Fandriana : Des candidats dénoncent des manipulations

Jacaranda

Malgré l’appel au calme lancé par l’Exécutif, des voix continuent de dénoncer des irrégularités relatives aux Législatives du 27 mai. Hier, c’était au tour de deux candidats députés dans le district de Fandriana, Andriamiharivolamena Zavamanitra et Toto Lydia, de fustiger les manipulations de l’opinion publique perpétrées par le candidat de l’IRD et ses partisans durant la campagne. « Le candidat de l’IRD n’a pas pu faire campagne car il est en prison. C’était la seconde de sa liste qui a fait tout avec des posters à son effigie et des chansons en son nom, alors que sa photo ne figure pas dans le bulletin unique. Pour nous, c’est d’une pure manipulation. », a martelé Andriamiharivolamena Zavamanitra. Pour sa part, la candidate Toto Lydia a déploré qu’ils aient été victimes des pressions et des menaces durant la campagne électorale. D’après ces deux candidats aux Législatives, leur démarche obtient l’adhésion des autres candidats et des 13 maires (sur 15) du district de Fandriana.

R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.