Après une attaque meurtrière à Mahitsy : Le commandant de brigade remplacé pour incompétence

Jacaranda

L’enquête sur l’attaque du magasin d’un commerçant chinois à Mahitsy en début de la soirée le samedi dernier suit son cours. Jusqu’à hier, 11 suspects impliqués dans cette affaire ont été arrêtés et gardés à vue à la brigade de la gendarmerie de la localité. La plupart d’entre eux ont été cueillis dans la localité dès le lendemain même de leur acte. Commis par une dizaine de bandits armés, cette attaque s’est soldée par la mort de cet opérateur de boulangerie et grossiste de boissons alcoolisées ainsi que la blessure d’un prêtre. Blessé par balles, le chinois a succombé lundi matin à l’hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona. A bord de sa moto, le prêtre était en route pour rentrer chez lui quand les bandits en fuite ont tiré sur lui. Cet acte de banditisme a également entraîné le limogeage du commandant de brigade de la gendarmerie de Mahitsy. Le secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie l’a démis de ce poste suite aux doléances des habitants insinuant que ce chef de brigade n’a pas réagi à temps quand cette attaque qui a duré pendant plus d’une dizaine de minutes a eu lieu. Son téléphone aurait été injoignable alors que des habitants affirment avoir tenté de l’alerter à plusieurs reprises. Puisque son successeur est déjà nommé, celui-ci s’attelle actuellement à la poursuite de l’enquête.

T.M.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.