Opération Police de visibilité à Tana : 415 personnes interpellées, 22 placées sous MD

Jacaranda

Hier, la Police nationale a dressé le bilan de l’opération police de visibilité qu’elle mène depuis le début de ce mois en cours. Puisque l’objectif de cette action consiste à rétablir la sécurité et le maintien de l’ordre public à travers le déploiement des policiers dans tous les quartiers. Pour la Capitale, ces 20 premiers jours ont permis à la police d’interpeller 415 personnes dont 22 ont été placées sous mandat de dépôt. Mis à part les armes blanches comme les big boss et les sabres, huit armes à feu dont trois de fabrication artisanale et 19 balles ont été saisies. La police est parvenue à ces résultats grâce à la collaboration avec la population locale. Cette opération vise également à sensibiliser la population en matière de sécurité notamment dans des établissements scolaires et dans les rues en collaboration avec les t transporteurs. En effet, 800 personnes ont été sensibilisées pendant ces 20 jours. « L’objectif est de responsabiliser les fokonolona pour qu’ils osent dénoncer les malfaiteurs qui vivent au sein même de la société », explique le Commissaire Divisionnaire de Police Tsaramonina Ravony, chef du commissariat central de Tana-ville. Entrant dans le cadre du « Vina » du ministre de la Sécurité publique, le Contrôleur Général de Police Roger Rafanomezantsoa, la Police de visibilité est appliquée dans tout le territoire national, souligne le directeur de la Sécurité publique, le Contrôleur Général de Police Herilala Rakotoarimanana.

T.M.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.