Marovintsy-Vatomandry : Un ressortissant canadien assassiné, quatre suspects sous MD                 

Quatre individus impliqués dans le meurtre d’un ressortissant Canadien ont été placés sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Vatomandry après avoir été déférés au Parquet de la localité, vendredi 22 février. Cet homicide a été commis le 1er février, en plein jour vers 11 heures, sur le site d’exploitation de graphite d’établissement Gallois à Marivitsy Sahamatevina, une localité située à une quinzaine de kilomètres de la RN2 depuis la bifurcation menant  à Vatomandry. Appelé Yansinky Steven August et âgé d’une cinquantaine d’années, la victime était un employé de cette société. Ses assassins l’avaient sauvagement tué. Ils l’ont décapité après l’avoir assené plusieurs coups d’armes tranchantes à la tête. Le jour du meurtre, la moto cross de la victime que les tueurs ont dérobée, a été retrouvée dans un ravin non loin des lieux du crime.

Ayant ouvert son enquête, la gendarmerie de la compagnie territoriale de Vatomandry a arrêté deux suspects, le 14 février. Les arrestations se succédaient. Les perquisitions des domiciles des suspects arrêtés ont permis de  découvrir les armes du crime ainsi que la clé de  la moto du défunt. Ses smartphones ont été également retrouvés chez eux.  Selon les informations émanant de la gendarmerie, deux des suspects sont des paysans résidant dans la commune de Saha­matevina. . Ils ont déjà été incriminés dans des vols de carburant perpétrés dans ce site d’exploitation minière où a été tué le Canadien. Yasinsky Steven August y travaillait en tant que cadre lorsque la mort l’a frappé.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. He was not beheaded get your facts right and death didnt hit him these worthless pieces of life encountered him he would have given them anything they wanted the savages didn’t have too kill him…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.